Passer au contenu principal

Mathieu Goyette, Ph.D.

Mathieu Goyette, Ph.D.

Chercheur(e) régulier(ère), IUD, Professeur, Département de sexologie, Université du Québec à Montréal

Affiliation

Université du Québec à Montréal

Mathieu Goyette, Ph.D.

Mathieu Goyette est directeur du Service de toxicomanie et professeur au Département des sciences de la santé communautaire de l’Université de Sherbrooke. Il est également chercheur régulier à l’Institut universitaire sur les dépendances, au Centre de recherche Charles-Le Moyne – Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé ainsi que membre de l’équipe Recherche et intervention sur les substances psychoactives - Québec. Psychologue de formation, il attribue une grande importance dans ces projets à la collaboration et au transfert de connaissance avec les utilisateurs finaux. Son engagement à ce niveau a récemment été reconnu par l’octroi des prix d’équipe Michel-Landry et Louise Nadeau.

Consommation de substances psychoactives et santé sexuelle : apport des nouvelles technologies

Plusieurs dimensions sont maintenant considérées auprès des consommateurs aux prises avec un problème de consommation de substances psychoactives. Bien que certaines études soulèvent l’importance de considérer la santé sexuelle, cette dernière demeure souvent exempte des évaluations et des interventions menées auprès de cette clientèle. En parallèle, les nouvelles technologies sont associées à des problèmes en émergence quant à l’autorégulation chez les utilisateurs de leurs activités en ligne, mais également au développement de méthodes prometteuses afin d’améliorer notre compréhension des problèmes de consommation et de mettre en place des interventions novatrices.

Son programme de recherche porte sur la consommation de substances psychoactives en lien avec la sexualité. L’une des spécificités de ce programme repose sur l’utilisation des nouvelles technologies afin d’améliorer la compréhension de la relation entre ces facteurs et de développer des interventions auprès des consommateurs de substances psychoactives. Qu’il soit question d’interventions en ligne relatives à la consommation auprès d’hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, de cyberdépendance sexuelle ou de l’utilisation de la réalité virtuelle afin de comprendre l’effet de l’alcool sur les comportements sexuels à risque, il aborde par différents angles l’interrelation entre ces thèmes.

Intérêts de recherche

  • Dépendance, sexualité et minorité sexuelle
  • Dépendance et criminalité
  • Cyberdépendance
  • Développement d’instruments d’évaluation
  • Mesure psychophysiologique, suivi oculomoteur, réalité virtuelle
  • Utilisation des nouvelles technologies pour évaluer et intervenir auprès de personnes aux prises avec un problème de consommation
  • Transferts des connaissances et développement des compétences en intervention
  • Délinquance sexuelle

Autres affiliations

Chercheur régulier

Chercheur associé

Formations

  • Ph.D., Psychologie (profil recherche et intervention)

    Université de Montréal

  • M.Ps., Psychologie

    Université de Montréal

  • B.Sc., Psychologie

    Université de Montréal

Professeur, Département de sexologie, Université du Québec à Montréal

Affiliation

Université du Québec à Montréal