Passer au contenu principal

Dépendances et intervention en contexte de crise sanitaire

Malgré de nombreux obstacles engendrés par la pandémie, nous pouvons constater plusieurs efforts d’adaptation afin de maintenir l’offre de services dans un cadre sécuritaire. Plusieurs pratiques qui étaient traditionnellement réalisées en présentiel sont maintenant régulièrement offertes à distance, à l’aide de technologies de communication (par exemple, la télémédecine, la télépsychologie, etc.). Les centres d’hébergement et/ou de traitement ont également dû adapter leur organisation pour protéger les personnes qui reçoivent des services ainsi que les employés. C’est pourquoi de nouvelles pratiques innovantes ont émergé des milieux afin de répondre aux consignes sanitaires plus restrictives. 

Par ailleurs, des mesures d’exception ont été implantées pour protéger les populations les plus à risque. Par exemple, les pharmaciens ont été encouragés à octroyer des doses non supervisées pour les personnes sous traitement par agonistes opioïdes afin de limiter leurs aller-retours à la pharmacie. Cette nouvelle réalité n’est toutefois pas idéale et les enjeux concernant l’accès aux soins et aux services demeurent d’actualité. 

Ce Dossier thématique a pour objectif d’orienter les lecteurs vers des sources fiables et accessibles gratuitement dans le but de promouvoir le savoir sur le thème de la dépendance et de l'intervention en contexte de crise sanitaire.

Dans le but de simplifier la lecture et la recherche d'information, les articles, outils et autres documents ont été classés par catégorie. Vous trouverez les différentes catégories ci-dessous. 

Si vous ne parvenez pas à accéder à un document, vous pouvez communiquer avec la Bibliothèque québécoise sur les dépendances (BQD).

L’IUD tient à remercier Stéphanie Alamillo, spécialiste en activités cliniques pour le programme jeunesse du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal pour sa contribution au développement et à la bonification de ce dossier thématique. 

Dernière mise à jour : 18 mars 2021

1. La pandémie de la COVID-19 – Guides pratiques nationaux

  • Guide pratique national.png

    La pandémie de la COVID-19 – Guides pratiques nationaux

    À la demande du gouvernement du Canada, le réseau CRISM élabore rapidement une série de six guides pratiques nationaux. Collectivement, les six documents ont été produits pour répondre aux besoins urgents des personnes utilisatrices de drogues (PUD), des prestataires de soins et services et des décideurs devant la pandémie de la COVID-19. Les recommandations énoncées dans les présents documents sont susceptibles d’évoluer avec l’émergence de nouveaux éléments d’information. 
    Lien vers les guides

2. Télépratique

  • Clerc Bérod, A. et Urben, T. (2020). Les relations d’accompagnement sociothérapeutique à distance : une adaptation pour les professionnels et les usagers. Dépendances, 68, 12 15. 
    Lien vers l'article

    L’une des évolutions les plus marquantes liées à la pandémie et aux mesures prises pour réduire sa diffusion aura sans doute été le passage d’activités en « présentiel » à des activités « en ligne ». Un domaine particulièrement touché a été celui des consultations dans les centres de soins et d’aide ambulatoires. 

  • Pinel, S. (2020). De la colère à l’acceptation, l’entraide des pairs sur internet, un outil indispensable en période de confinement et de distanciation physique. Psychotropes, 26(2), 115 121.

    Pendant la période de confinement lié à crise du Covid-19, les espaces en ligne d’entraide et de discussion se sont révélés de précieuses ressources pour les usagers de drogue. Que ce soit sur les forums spécialisés ou dans des groupes Facebook dédiés, il était possible de s’exprimer anonymement sur son vécu et ses difficultés, et de se faire aider, soutenir et accompagner par la communauté et les patients experts en addictologie. Cet article relate cette expérience, en prenant le cas spécifique du forum addict’aide et du groupe Facebook « Addictions et alcool : ensemble, on est plus forts ».

    Disponible uniquement sur demande à la 
    Bibliothèque québécoise sur les dépendances (BQD).

  • Knopf, A. (2020f). ASAM recommends virtual treatment of SUD for some patients. Alcoholism & Drug Abuse Weekly, 32(15), 45. doi:10.1002/adaw.32687

    L'American Society for Addiction Medicine (ASAM) affirme que les programmes résidentiels de traitement des troubles liés à l'usage de substances (TUS) devraient traiter les patients atteints de COVID-19 virtuellement, et non en personne. L'organisation dit également de filtrer les nouveaux patients par téléphone avant l'admission et à l'arrivée, de sélectionner les patients et le personnel actuels et, si les visiteurs sont autorisés, de les filtrer également.

    Disponible uniquement sur demande à la 
    Bibliothèque québécoise sur les dépendances (BQD).

  • Caroline et Patrick membres de Narcotiques Anonymes (2020). Les réunions Narcotiques Anonymes pendant le confinement : Plus de deux mois d’entraide et de réunions virtuelles. Psychotropes, 26(2), 89 93. 

    Cet article décrit la manière dont les groupes de Narcotiques Anonymes France se sont organisés, pendant les deux mois du confinement, pour continuer à fonctionner et faire en sorte que les dépendants puissent, malgré l’isolement, rester en lien.

    Disponible uniquement sur demande à la 
    Bibliothèque québécoise sur les dépendances (BQD).

  • Ordre des psychologues du Québec. Guide pratique concernant l'exercice de la télépsychologie.
    Lien vers le guide

    Le présent guide de pratique s’adresse au domaine émergent de l’offre de services psychologiques, qu’on appelle communément télépsychologie. 

3. Adaptation des interventions / modification des services

  • Institut universitaire sur les dépendances. (2021). Outil d’orientation pour les milieux d’isolement COVID-19 accueillant des personnes en situation d’itinérance ayant une consommation d’alcool régulière et prolongée
    Lien vers l'outil

    Ce document présente les principes directeurs soutenant la mise en place d’un service de consommation d’alcool supervisée au sein d’un milieu d’isolement pour les personnes en situation d’itinérance atteintes de la COVID-19 ou qui sont en attente d’un résultat de dépistage.

  • Projet GID-COVID : Genre et intervention en dépendance en contexte de pandémie auprès de personnes en situation de précarité sociale. Synthèse préliminaire des connaissances : réponse rapide, 2020. Rapport rédigé par K. Bertrand, L. Désilets, D. M. Ngo Ngué et chercheurs de GID-COVID . Québec : Université de Sherbrooke; 2020. 93 p.
    Lien vers le document

    Le projet GID-COVID présente une synthèse des connaissances, rédigée en réponse à des besoins des milieux de pratique offrant des services en réduction des méfaits et de soins spécialisés en dépendance auprès de personnes en situation de précarité sociale ayant des besoins sociaux et de santé complexes.

  • CCDUS. (2020). Répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la capacité des services de traitement de l’usage de substances au Canada. Ottawa, Ontario : Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. 
    Lien vers le document

    Ce document résume les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les services de traitement de l’usage de substances et de réduction des méfaits.

  • Crowley, D. et Delargy, I. (2020). A national model of remote care for assessing and providing opioid agonist treatment during the COVID-19 pandemic: a report. Harm Reduction Journal, 17(1), 49. 10.1186/s12954-020-00394-z      
    Lien vers l'article

    Cet article traite de l'adaptation des programmes de traitements par agonistes opioïdes dans le contexte de la pandémie.

  • Larney, S., Bruneau, J., Raynault, M.-F., Meeson, J.-S., Høj, S., Minoyan, N., Zolopa, C. et Marakenko, I. (2020). Rapid review of the impacts of « Big Events » on people who use drugs and delivery of harm reduction and drug treatment services : Implications for strengthening systems in response to COVID-19. Canada: IRSC. 
    Lien vers le document

    Les prestataires de services doivent être conscients des traumatismes potentiels résultant de grands événements; dans le contexte du COVID-19, cela peut inclure des problèmes de santé mentale et le deuil.

  • WHO. (2020). The impact of COVID-19 on mental, neurological and substance use services. World Health Organization. 
    Lien vers le document

    Ce rapport d'une enquête réalisée par 130 pays au cours de la période juin-août 2020 fournit des informations sur l'étendue de la perturbation des services mentaux, neurologiques et de toxicomanie due au COVID-19, les types de services qui ont été perturbés et comment les pays sont s'adapter pour surmonter ces défis.

  • Ministère de la Santé et des Services sociaux. (2020). Trajectoire pour les services en dépendance et en itinérance : Coronavirus (COVID-19). Québec : Ministère de la Santé et des Services sociaux.
    Lien vers le guide

    Présentation du protocole pour les services en dépendance et en itinérance dans le contexte de la pandémie COVID-19.

  • Ministère de la Santé de l’Ontario. (2020). Guide d’orientation sur la COVID-19 : Sites de services de consommation et de traitement (SCT). Ontario : Ministère de la Santé. 
    Lien vers le guide

    Conseils et protocole pour le dépistage des personnes atteintes de la COVID-19 sur les sites de services de consommation et de traitement (SCT).

  • American Society of Addiction Medicine. (2020). COVID-19 : Infection Mitigation in Residential Treatment Facilities. Rockville, MD : ASAM. 
    Lien vers le guide

    Gestion de l’infection pour les centres de traitement résidentiels.

  • American Society of Addiction Medicine. (2020). COVID-19 : Infection Mitigation in Outpatient Settings. Rockville, MD : ASAM. 
    Lien vers le guide

    Gestion de l’infection pour les services externes.

  • American Society of Addiction Medicine. (2020). Addiction Treatment in Hospital Settings During the COVID-19 Crisis. Rockville, MD : ASAM. 
    Lien vers le guide

    Ces directives sont liées à la prestation du traitement de la toxicomanie en milieu hospitalier pendant la pandémie COVID-19.

  • Modus Bibendi. (2020) Conseils aux professionnels assurant des missions d’hébergement et d’« aller vers » pour réduire les risques liés aux consommations d’alcool.  
    Lien vers le guide

    Recommandations et conseils pratiques pour les intervenants et gestionnaires qui travaillent dans des structures d’hébergement pour personnes dépendantes à l’alcool en temps de pandémie. 

4. Réduction des méfaits

  • Association des intervenants en dépendance du Québec. (2020). Mémo : Pour un usage de substances à moindre risque dans le cadre de la pandémie COVID-19. Québec, AIDQ.
    Lien vers le document

    Le mémo suivant a été élaboré afin d'informer les personnes qui font l'usage de drogues sur les conseils important de santé à mettre en pratique dans le contexte de pandémie actuelle de COVID-19.

  • synthese-infog-reductionmefaits_20200424_1.png

    Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales et les discriminations. (2020). COVID-19 : Qu’est-ce que la réduction des méfaits ? Montréal, Québec : CREMIS. 

    Téléchargez l'infographie

  • EUROTOX. (2020). COVID-19 : Conseils de réduction des risques liés à l’usage de drogues. Belgique : EUROTOX. 
    Lien vers l'article

    Cet article s'adresse principalement aux usagers et propose une série de conseils de réduction des risques en cette période particulière.

  • International Network of People who Use Drugs. (2020). COVID19 : Réduction des risques pour les consommateurs de drogues. International : INPUD. 
    Lien vers le document

    Les conseils suivants ont été élaborés pour informer la communauté mondiale des consommateurs de drogues sur les conseils importants de santé à mettre en pratique pendant la pandémie actuelle de COVID-19.

  • Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives. (2020). COVID-19, tabac, alcool et drogues : Risques et précautions. France : MILD&CA.
    Lien vers le document

    Informations sur les interactions possibles avec le tabac et les produits inhalés, la consommation d’alcool, ainsi que l’usage de drogues. Il est aussi possible de télécharger des vignettes destinées aux consommateurs.  

  • Torres-Leguizamon, M., Reynaud, E. G., Néfau, T., & Duplessy, C. (2020). La réduction des risques à distance : Un programme adapté et efficace pour faire face à la pandémie de Covid-19. Psychotropes, 26(2), 123 137. 

    Le programme de RDR à distance HaRePo (Harm Reduction by Post en anglais) ne nécessite pas la rencontre physique avec les usagers. Il est accessible par téléphone et/ou par courriel, les professionnels accueillent et accompagnent les usagers à distance en leur dispensant des conseils et des orientations vers les services de soins et de droit commun.

    Disponible uniquement sur demande à la 
    Bibliothèque québécoise sur les dépendances (BQD).

5. Opioïdes

  • IUD. (2020). La pharmacothérapie de remplacement des substances psychoactives dans le contexte de pandémie de COVID-19 au Québec : Guide clinique à l’intention des prescripteurs. Institut universitaire sur les dépendances. 
    Lien vers le guide

    Ce guide vise à fournir des conseils cliniques aux prescripteurs afin qu’ils puissent aider les patients à réduire les risques qu’ils encourent et faciliter, dans la mesure du possible, la distanciation sociale et l’auto-isolement dans le but de réduire et de prévenir la propagation de la COVID-19.

  • Collège des médecins du Québec, Ordre des infirmières et infirmiers du Québec et Ordre des pharmaciens du Québec. (2020). Le traitement du trouble lié à l’utilisation d’opioïdes (TUO) : Version temporaire comprenant les mesures d’exception autorisées par Santé Canada en lien avec la pandémie de la COVID-19. Québec : Collège des médecins du Québec. 
    Lien vers le guide

    Les présentes lignes directrices portent sur le contexte réglementaire et les règles déontologiques découlant de la pratique professionnelle au Québec en lien avec le traitement des personnes aux prises avec un TUO.

  • CCDUS. (2020). Options d’interventions élargies pour réduire les méfaits liés aux opioïdes : Études de cas de quatre cliniques canadiennes. Ottawa, Ontario : Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. 
    Lien vers le document

    Le présent document décrit des études de cas sur les options d’interventions utilisées dans quatre cliniques canadiennes en 2019 pour réduire les méfaits liés aux opioïdes.

  • Agence de la santé publique du Canada. (2020). Exacerbation de la crise des opioïdes. Du risque à la résilience : Une approche axée sur l’équité concernant la COVID-19 (p. 35 36). ASPC. 
    Lien vers le rapport

    Présentation du bilan des décès liés à la consommation d’opioïdes au Canada depuis le début de la pandémie. On y présente les caractéristiques associées aux décès par surdose, un modèle théorique et les enjeux en lien avec l’accès aux services (p. ex. le temps d’attente dans les SCS). 

6. Consommation d’alcool

  • CCSA-COVID-19-Alcohol-Cannabis-Use-Infographic-2020-fr_0

    Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. (2020). COVID-19 et usage d’alcool et de cannabis. Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances.

    Téléchargez l'infographie

  • Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances. (2020). COVID-19, usage d’alcool et de cannabis. Canada : Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances
    Lien vers le rapport

    Résume de quelles façons la COVID-19 et l’usage d’alcool et de cannabis peuvent s’influencer mutuellement. Ainsi, le stress, l’anxiété, la solitude, l’ennui et les bouleversements à la vie quotidienne causés par la COVID-19 pourraient influer sur l’usage d’alcool et de cannabis. De son côté, l’usage d’alcool et de cannabis aurait des effets sur le système immunitaire, ce qui pourrait avoir une incidence sur les personnes infectées à la COVID-19. Quelques conseils pour réduire ces risques sont aussi présentés.

  • Centre de collaboration nationale des méthodes et outils. (2020). Examen rapide : Quels sont les effets de la pandémie de COVID-19 sur la consommation d’alcool et sur les méfaits liés à l’alcool? Hamilton, Ontario : Université McMaster. 
    Lien vers la revue de littérature

    Cet examen rapide sur la consommation d’alcool a été préparée pour soutenir la prise de décision en santé publique relativement à la pandémie de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). 

  • Éduc’alcool. (2020). Alcool et confinement : Que font les Québécois? Montréal, Québec : Éduc’alcool. 
    Lien vers le document

    Vous y trouverez des statistiques sur les habitudes de consommation des Québécois en relation avec le premier confinement en avril 2020.

  • Fédération Addiction. (2020). COVID-19 : En pratique, l’alcool dans les centres d’hébergement #1 . Paris, France : Fédération Addiction. 

    Durant la crise et en lien avec ses partenaires, la Fédération Addiction vous propose des réponses pragmatiques sur l’autorisation et l’encadrement des consommations d’alcool dans les lieux d’hébergement.

7. Webinaires

  • CRI-Pandémie, (2021). Le projet GID-COVID : Genre et intervention en dépendance en contexte de pandémie auprès de personnes en situation de précarité sociale

    Les personnes confrontées à une dépendance en situation de précarité sociale sont plus à risque d’être infectées par la COVID-19 et plus à risque d’en subir des effets graves sur leur santé. Cette présentation abordera les conclusions du projet GID-COVID, découlant d’une revue de littérature et d’entrevues semi-dirigées menées auprès de personnes concernées et auprès de gestionnaires et intervenants dans le domaine des dépendances.

    Organisé dans le cadre CRI-Pandémie, l'édition spéciale du séminaire annuel Convergence Recherche Intervention co-organisé par le RISQ, l'IUD, l'équipe HERMES, l'AQCID et l'AIDQ. Pour plus d'informations, visitez la page du CRI-Pandémie.

  • La nouvelle série de webinaires du CCDUS se penche sur les implications de la COVID-19 sur la santé publique. On y retrouve plusieurs thématiques : santé mentale, dépendance, implications pour les jeunes et le sevrage.
    Lien vers les webinaires

  • Chaire-réseau Jeunesse, (2020). Impacts de la pandémie sur les jeunes en précarité sociale

    Voici les présentations du panel D du colloque web « Les jeunes face aux conséquences de la COVID-19 », organisé par la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec. Tenue le 20 novembre 2020, cette activité a rassemblé plus de 700 participants des milieux communautaire, de l’éducation, de la santé et des services sociaux, universitaire et gouvernemental.

  • Barratt, M. (2020). Global drug market shifts during the COVID-19 pandemic. Sydney, Australia: National Drug and Alcohol Research Centre. 
    Lien vers le webinaire

    Comment les marchés de drogues illicites se sont-ils adaptés à l'émergence du COVID-19 et aux restrictions sociales / de mobilité imposées dans de nombreux pays?

  • Canadian Institute for Substance Use Research. (2020). Mitigating risk of COVID-19 and overdose among people who use drugs : A BC-wide evaluation. Victoria, British Columbia : Canadian Institute for Substance Use Research. 

    Les objectifs de cette recherche sont de déterminer les effets de la pandémie et les mesures d'atténuation des risques sur l'infection au COVID-19, la continuité des soins pour le traitement des troubles liés à l'usage de substances et les surdoses non mortelles et mortelles en Colombie-Britannique.

  • Evans, K. (2020). Youth and Substance Use in the Time of COVID-19. Manitoba: Addictions Foundation of Manitoba. 

    Quels sont les attraits et les impacts pour les jeunes qui consomment de l'alcool, du cannabis, d'autres drogues, des jeux de hasard ou des jeux en ce moment? Explorez les coûts et les avantages de l'utilisation ainsi que des stratégies efficaces de réduction des méfaits et des ressources de soutien auxquelles les jeunes ont accès en ce moment.

  • Keating-Toews, K. (2020). Sex and Gender Informed Approaches to Understanding Substance Use During COVID-19. Manitoba: Addictions Foundation of Manitoba. 

    Ce webinaire cherchera à explorer les différences physiologiques, les facteurs psychologiques et sociétaux associés au sexe, au genre et à la consommation de substances.

  • Lysy-Sigurgeirson, S. (2020). Families and Substance Use in the Time of COVID 19. Manitoba: Addictions Foundation of Manitoba. 

    Avec l’augmentation de l'isolement social et une diminution de l'accès aux services, de nombreuses familles peuvent avoir des difficultés à savoir comment elles peuvent soutenir un être cher qui a un problème de toxicomanie. Ce webinaire se concentrera sur ce que nous pouvons et ne pouvons pas contrôler en ces temps sans précédent, ainsi que sur les stratégies d'adaptation pour les membres de la famille et leur être cher qui éprouvent des difficultés.

  • B. (2020). Problem Gambling Awareness in the Time of Covid 19. Manitoba: Addictions Foundation of Manitoba.

    Découvrez comment le paysage du jeu au Manitoba a changé pendant la pandémie actuelle. De nombreuses activités de jeu ne sont plus disponibles, du moins pour le moment. Comment les gens s'adaptent-ils? Renseignez-vous sur les directives de jeu à faible risque et sur diverses stratégies pour maintenir la santé et l'équilibre. Enfin, regardez vers l'avenir et explorez la planification de la sécurité pour le moment où les activités de jeu sont à nouveau facilement accessibles.
     

  • Fédération Addiction et Fédération des acteurs de la solidarité. (2020). Accompagnement et hébergement des personnes usagères de produit(s) durant la crise [Vidéo]. France: Fédération Addiction.
    Lien vers le webinaire

    Les enjeux et les problématiques de l’accompagnement des personnes hébergées et consommatrices de produit(s) durant la crise. 
     

  • University of British Columbia. (2020). Alcohol and Opioid Use in the Time of COVID-19. British Columbia: University of British Columbia, Continuing Professional Development.
    Lien vers le webinaire

    Ce webinaire en anglais destiné spécifiquement aux professionnels de la santé présente les enjeux et conséquences de la pandémie sur la consommation d’alcool et d’opioïdes. Les conférenciers offrent des recommandations pour l’évaluation, la prescription et le traitement dans un contexte de télémédecine. 

  • Keating-Toews, K. (2020). Reducing Harm Associated with Substance Use During COVID-19 : A Public Health Approach [Webinaire]. Manitoba: Addictions Foundation of Manitoba.
    Lien vers le webinaire

    Ce webinaire explore les récentes statistiques et tendances sur la prévalence des comportements SU pendant le COVID-19, le contexte derrière l'utilisation accrue des gens et les implications d'une utilisation accrue, les mesures de santé publique, réduction des méfaits, soutiens et ressources.
     

8. Formations

9. Autour du monde

  • Antoine, J., Plettinckx, E., van Baelen, L., & Gremeaux, L. (2020). Analyse des conséquences de la crise du COVID-19 pour les centres de traitement spécialisés et les institutions en contact avec les personnes qui utilisent des drogues. Bruxelles, Belgique : Sciensano.
    Lien vers le document

    La situation sanitaire et sociale des usagers de drogue les plus précaires se dégrade depuis la crise du coronavirus en raison de la mise à l’arrêt ou de la réduction de nombreux services. Le maintien et le renforcement des structures de logement, d’accueil, de soutien ainsi que l’accès aux soins de santé, en particulier aux traitements de substitution, sont essentiels.
     

  • Gomet, R., Souchet, C., Mouellic, M. L., Maafa, A., Labey, A., Sanou, K., Iseni, M.-C. et Trabut, J.-B. (2020). Coronavirus : l’hospitalisation de jour d’addictologie se réinvente en temps de confinement. Alcoologie et Addictologie, 42(1), 54 57.  
    Lien vers l'article

    Afin de limiter le risque de propagation virale, l’hôpital de jour d’addictologie d’Albert Chenevier à Créteil a dû fermer ses portes. L’organisation des soins a été modifiée afin de renforcer la prise en charge individuelle à distance. Notre équipe pluridisciplinaire multiplie les initiatives afin de renforcer l’accompagnement des patients durant cette période (téléconsultations, programmes d’activité physique, newsletters, etc.).
     

  • Vaucher, V., & Broers, B. (2020). COVID-19 et réorganisation de l’hôpital : Où sont passés les consommateurs de substances ? Dépendances, 68, 9 11.
    Lien vers l'article

    La crise liée à la Covid-19 a désorganisé de nombreux services et requis des adaptations de toute part. Elle a aussi eu un impact sur la demande de soins des personnes dépendantes. Une infirmière de liaison et un médecin de premier recours des HUG rapportent ce qu’elles ont vécu et observé. 
     

  • SCIE. (2020). COVID-19 guide for drug and alcohol residential rehab and detox services. London, UK : Social Care Institute for Excellence.
    Lien vers le guide

    Ce guide vise à fournir des informations spécifiques et utiles pour tous les services de désintoxication et de réadaptation résidentiels traitant du COVID-19.
     

  • Public Health England & Department of Health and Social Care. (2021). COVID-19 : Guidance for commissioners and providers of services for people who use drugs or alcohol: updated 6 January 2021. London, UK: DHSC, PHE.
    Lien vers le guide

    Ces conseils aideront les commissaires, les gestionnaires et le personnel à minimiser le risque de coronavirus (COVID-19) dans les services de drogue et d'alcool en Angleterre, y compris les services pour les jeunes.
     

  • Scottish Drugs Forum. (2020). Guidance on contingency planning for people who use drugs and COVID-19 (Version 2.0). Glasgow, Scotland : Scottish Drugs Forum.
    Lien vers le guide

    Ces lignes directrices ont été élaborées pour soutenir ceux qui planifient et conçoivent des services ainsi que ceux qui fournissent des services aux personnes qui consomment des drogues.
     

  • GREA. (2020). La RDR à l’heure COVID-19 Point de situation auprès des professionnel·le·s romand·e·s. Suisse: Groupement romand d’études des addictions.
    Lien vers le document

    Afin de mieux saisir les bouleversements liés à la COVID, le GREA a organisé une enquête auprès de professionnel·le·s de la RDR romand·es dont les résultats seront enrichis et mis à jour grâce à des pointages réguliers.

  • Calzada, G., Bervini, A., Zullino, D., Corte-Real, S. et Khatcherian, E. (2020). Comment adapter les traitements par agonistes opioïdes (TAO) et la prescription d’héroïne médicale en temps de crise ? Dépendances, 68, 6 8. 
    Lien vers l'article

    Le Service d’addictologie des Hôpitaux Universitaires de Genève a dû réagir vite pour continuer à répondre aux besoins de soins individuels et aux défis accrus de santé publique. Accès facilité, procédures accélérées, nouvelles pratiques d’administration. Les différentes adaptations ont non seulement été appréciées ; certaines pourraient être poursuivies au-delà de la crise.
     

  • Société suisse de médecine de l’addiction. (2020). Traitement agoniste opioïde (TAO) : Recommandations de la SSAM. Suisse : SSAM.
    Lien vers le guide

    L'association Swiss Addiction Medicine propose des recommandations aux médecins et aux services de TAO pendant la pandémie pour assurer la continuité des services.