Passer au contenu principal

Le sevrage alcoolique

Saviez-vous que… 

Dossier thématique sur l'alcool

La diminution ou l’arrêt d’une consommation d’alcool chronique peut engendrer une variété de symptômes psychologiques et physiques. Dans certains cas, des complications médicales associées au sevrage peuvent même mener jusqu’au décès. Contrairement à certaines croyances, il n’est pas rare d’observer cette problématique dans les milieux hospitaliers. Par exemple, entre 2016 et 2017, plus de 4500 visites dans les urgences du Québec concernaient un syndrome de sevrage alcoolique. La prise en charge de ces cas requiert également la participation de plusieurs acteurs du milieu de la santé et des services sociaux.

Ce Dossier thématique a pour objectif d’orienter les lecteurs vers des sources fiables et accessibles gratuitement dans le but de promouvoir le savoir sur le thème du sevrage alcoolique.

Dans le but de simplifier la lecture et la recherche d'information, les articles, outils et autres documents ont été classés par catégorie. Vous trouverez les différentes catégories ci-dessous. 

Si vous ne parvenez pas à accéder à un document, vous pouvez communiquer avec le Centre québécois de documentation en toxicomanie.

L’IUD tient à remercier Karine Bertrand, directrice scientifique de l'Institut universitaire sur les dépendances du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal et professeure titulaire à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke pour sa contribution au développement et à la bonification de ce dossier thématique. 

1. Interventions psychosociales

  • Brison, M. C., De Timary, P. et Zech, E. (2016). « Réussir » son sevrage grâce à la qualité relationnelle. Alcoologie et addictologie, 38(4), 277-286.  
    Lien vers l'article 

    Cet article présente une étude portant sur l’impact de la qualité relationnelle entre le patient et l’équipe soignante dans le contexte d’un sevrage en milieu hospitalier.

  • Blairy, S. et Pinto, E. (2015). Il n'existe aucun traitement efficace de l'alcoolisme? Dans : V. Seutin, J. Scuvée-Moreau et É. Quertemont (dir.), L'alcool en questions (p. 129-141). Bruxelles, Belgique : Mardaga.

    Ce chapitre de livre présente différentes psychothérapies reconnues efficaces pour traiter les personnes ayant un problème de consommation d’alcool ainsi qu'une proposition d'objectifs thérapeutiques durant le sevrage. 

    Disponible uniquement sur demande au Centre Québécois de Documentation en Toxicomanie.
      

2. Aspects médicaux

  • Dumont, J. (2009) Diantre! Un autre sevrage d’alcool au cabinet!. Le Médecin du Québec, 44(2), 43-49.  
    Lien vers l'article  

    Cet article présente la démarche médicale lors de la prise en charge d’un patient en état de sevrage. L’auteur propose aussi un outil pour aider à évaluer les symptômes (CIWA-Ar), les médicaments utiles lors de la désintoxication, ainsi que le suivi suggéré.

  • Gensburger, M. et Ghuysen, A. (2019). Pharmacothérapie des formes sévères du sevrage éthylique en milieu hospitalier. Revue Médicale de Liège, 74(5-6), 365-372.  
    Lien vers l'article 

    Cet article présente des traitements pharmacologiques employés lors du sevrage alcoolique, incluant leurs fonctionnements et leurs efficacités.

  • O’Malley, G.-F., O’Malley, R. (2018). Intoxication et sevrage alcoolique, LE MANUEL MERCK Version pour professionnels de la santé
    Lien vers le document 

    Ce document présente la symptomatologie, le diagnostic et le traitement de l’intoxication à l’alcool et du sevrage alcoolique. Deux versions sont disponibles, une orientée grand public et l’autre pour les professionnels.

  • Karila, L. (2018). Les traitements médicamenteux pour l’addiction à l’alcool ne sont pas très efficaces. Dans : Idées reçues sur l'addiction à l'alcool : comprendre et sortir de la dépendance (p. 151-160). Paris, France : Le Cavalier bleu.

    Ce chapitre de livre dresse un portrait de l’utilité et des limites des traitements pharmacologiques pour les personnes dépendantes à l’alcool.

    Disponible uniquement sur demande au Centre Québécois de Documentation en Toxicomanie.

  • Dumont, J. (2009) Évaluation du sevrage actif à l’aide du CIWA‐Ar. Dans : Diantre! Un autre sevrage d’alcool au cabinet!. Le Médecin du Québec, 44(2), 43-49.  
    Lien vers l'outil 

    Cet outil sert à l'évaluation du sevrage actif à l’aide du Clinical Institute Withdrawal Assessment ‐ Alcohol revised (CIWA-Ar).

  • NID-ÉP : Niveau de désintoxication: Évaluation par les intervenants psychosociaux
    Lien vers l'outil

    Cet outil permet d'évaluer les besoins de la personne en désintoxication et faciliter son orientation vers les ressources appropriées.

     

  • La prise en charge médicale du sevrage d’alcool à l’externe
    Lien vers la formation
     

    Cette formation en ligne vise à outiller les cliniciens et les soutenir dans le dépistage et l’évaluation des troubles liés à l’utilisation d’alcool, en plus de leur permettre d’effectuer un sevrage d’alcool à l’externe, ou de référer dans les cas nécessaires, et de favoriser ensuite le maintien de l’abstinence.

    *Formation principalement destinée aux médecins, infirmiers(ères) praticiens(nes) spécialisés(es) et professionnels de la santé. 

3. Impacts sociaux et politiques

  • Flores-Aranda, J., Robitaille, M.P. et Toussaint, P. (2020). Plan d’implantation de services de consommation d’alcool supervisée à Montréal. Institut universitaire sur les dépendances.
    Lien vers le rapport

    Ce rapport présente les services de consommation d’alcool supervisés qui ont pour effet de diminuer les conséquences en lien avec des épisodes de sevrage. Cependant, il existe des enjeux relatifs à leur implantation, notamment en ce qui concerne l’acceptabilité sociale.
     

  • COVID-19 : pourquoi les magasins d'alcool sont considérés comme un service essentiel, Radio-Canada, Publié le 26 mars 2020
    Lien vers le média 

    Ce média présente propose des explications des enjeux autour du maintien des magasins de vente d’alcool durant la pandémie.

     

4. Guides pratiques

  • Boutin, C., Linteau, I., Sirois, M.-C., Lapalme, M. et Desmarais, S. (2019). La gestion du sevrage dans les services de réadaptation en dépendance : regard sur les pratiques d’ici et d’ailleurs. Québec, Québec: INESSS
    Lien vers le guide 

    Ce guide présente des explications détaillées de la prise en charge du sevrage par les services de réadaptation en dépendance au Québec. 
    *Pour en savoir plus sur les types d’interventions psychosociales, nous vous recommandons de lire les pages 44 à 46.

  • BC Ministry of Health. Provincial Guidelines for Biopsychosocialspiritual Withdrawal Management Services: Adult, Victoria, BC: BC Ministry of Health; 2017.  
    Lien vers le guide

    Ce guide présente les lignes directrices sur la gestion du sevrage par les organismes en Colombie-Britannique. On y retrouve entre autres des astuces thérapeutiques pour réduire les symptômes psychologiques lors du sevrage.  

5. Savoir de pointe

  • Société Alzheimer (2015).Syndrome de Wernicke-Korsakoff. Société Alzheimer du Canada.
    Lien vers le document 

    Ce document présente une introduction au syndrome de Korsakoff : une maladie causée par une grave carence en thiamine, qui est souvent le résultat d’une consommation excessive d’alcool sur une longue période de temps.

  • Verstichel. P. (2014) L’origine du delirium tremens : sevrage alcoolique et anxiolytiques. Futura Santé. 
    Lien vers le média 

    Ce média présente une explication neurobiologique du délirium tremens, une complication médicale qui peut survenir durant le sevrage éthylique.

6. Autour du monde

  • Cure de désintoxication : pour quoi faire ? - C la Santé

    Ce vidéo dresse un portrait de la cure de désintoxication en France : déroulement du séjour en milieu hospitalier et expérience des patients.
  • Pic, D., (2015) Syndrome de sevrage alcoolique et délirium trémens. Dans : Urgence 2015
    Lien vers le chapitre

    Ce chapitre de livre présente l’approche médicale du syndrome de sevrage alcoolique par la Société Française de Médecine d’Urgence.